Amuses-bouches

Bien que originaire de l’Inde, le samoussa figure désormais parmi les préparations culinaires typiques de la cuisine créole. Il s’agit plus précisément de petits beignets salés frits en forme de triangle. Les samoussas se composent principalement d’une farce résolument délicieuse à base de légumes, de viande ou de thon. Cette farce généreuse est relevée avec une myriade d’épices et de condiments, comme une note de gingembre râpé, des oignons verts, des graines de cumins entiers, du curcuma en poudre, et bien évidemment, une bonne dose de piment. Quelques feuilles de coriandre viendront adoucir le tout et offrir une agréable note de fraîcheur. Le mélange sera ensuite fourré dans une pâte fine avant d’être frit.

D’origine chinoise, ils se présentent sous la forme de boulettes de porc ou de crevettes, enveloppées dans une pâte de riz ou de blé, l’ensemble étant cuit à la vapeur (plus rarement en friture). On les arrose de « siaw » ou « siave » (sauce soja) et on les accompagne d’une pâte de piment rouge. On les emprisonne également dans des sandwichs chauds présents dans tous les camions-bars et boutiques chinoises : les « pains bouchons » (baguette, bouchons, siaw, piment et ketchup ou mayonnaise). Avec du fromage râpé, on obtient un «pain bouchon gratiné», tandis qu’avec des frites, on parle d’ «américain bouchon». Tout un art !

Les croquettes de poulet font partie des amuse-bouches réunionnais les plus connus. On les consomme les plus souvent en apéritif ou comme un repas avec une salade. Elles sont réalisées avec  des pilons (ou manchons) de poulet marinés dans une sauce épicée, enrobés d’une pâte à beignets maison et recouverts de chapelure, le tout bien doré. Un vrai régal.

Un voyage gourmand à La Réunion vous invite également à déguster le célèbre bonbon piment ;  une préparation importée par les Indo-Pakistanais sur l’île au XIXe siècle. À l’instar des samoussas, celui-ci consiste en un beignet très croustillant à l’extérieur et merveilleusement moelleux à l’intérieur. Une véritable explosion de saveurs ! Les beignets piment sont donc des beignets confectionnés avec une pâte à base de purée de pois du Cap ou de lentilles, relevée avec plusieurs épices, des oignons verts et bien évidemment, du piment.

Les nems font eux aussi parties des mets traditionnels réunionnais, au même titre que les samoussas ou bouchons. Ils se déclinent à l’infini car on y met aussi bien de la viande (porc, poulet…) que des crevettes ou encore que des légumes.
D’autres amuses bouches peuvent être proposés mais uniquement pour l’événementiel (navette dakatine, navette achard, piments farcis, petits pâté à la viande).

Plats cuisinés

Le rougail est le plat incontournable de l’île de la Réunion. On le trouve partout ! Sur la carte des restos, en barquette à emporter et même au menu des pique-nique du dimanche sur la plage. Les ingrédients utilisés pour le rougail sont les oignons, la tomate, le piment et quelques variantes. Le rougail le plus connu est le rougail de saucisse, mais il y a également le rougail boucané (viande de porc fumée) ou encore de le rougail morue.

Le rougail désigne également une préparation pour accompagner certains plats : rougail tomate (piment, oignon, sel, tomate), rougail mangue, rougail z’évis…) ou cuit (rougail bringelle (aubergine), rougail pistache (il est bon de savoir qu’à La Réunion, certaines choses ne sont pas désignées par leur vrai nom, par exemple, les pistaches sont les cacahuètes).

Le « cari » est le plat traditionnel de la cuisine réunionnaise qui se compose d’une viande ou d’un poisson, accommodé essentiellement avec des tomates, des oignons, du curcuma (le safran péi) et parfois du gingembre et bien d’autres épices (ail, thym, sel, poivre…). Ces plats mijotés se déclinent aussi avec des légumes, comme le ti’jacque (issu du jacquier, arbre originaire d’Inde, dont le fruit est consommé vert en légume, et mûr en fruit), le chouchou (chayotte ou christophine), la pomme de terre ou le palmiste.

La poudre de massalé est l’ingrédient indispensable à la préparation d’un cabri massalé ou d’un excellent poulet massalé. Le massalé est en fait un mélange d’épices (moutarde, poivre noir, coriandre, fenugrec, cumin, cannelle, muscade, clou de girofle, piment)

Le Shop Suey est un plat ancré dans la cuisine réunionnaise, venu lui aussi de Chine il signifie « mélange de morceaux ».Qu’il soit au porc, au poulet, au bœuf, au poisson ou encore à la crevette, il y en a pour tous les goûts. Sa préparation à base de légumes laisse un grand choix quant à leur sélection.Voilà comment faire pour manger au moins 5 légumes par jour, et bien en faisant un bon Shop Suey

Desserts

Boissons

« La Bourbon, communément appelée Dodo, est une bière blonde produite et commercialisée à La Réunion par les Brasseries de Bourbon du groupe Heineken, dont elle est le premier produit, le plus connu et le plus vendu. Elle est ainsi surnommée en référence à l’oiseau de l’île Maurice aujourd’hui disparu qui fait figure de logo, un dodo souriant. »

Goutali propose un éventail de punchs maison (fruits des îles, ti’punch version Savanna) dans le cadre de l’organisation de vos événements familiaux ou professionnels. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à m’appeler.